votre partenaire économique de long terme
ACCUEIL LE GROUPE Le Mot de l'ADG Corporate Profile Nos Missions Gouvernance Nos Valeurs Nos Partenaires L'Organisation Nos Filiales NOS MÉTIERS Services Bancaires / Dépots et Consignations Promotion Immobilière Investissement et Financements Collectivités Locales Energie et Développement Durable PROJETS Immobilier Energie Avoirs en déshérence CARRIÈRES Politique RH Travailler à la CDC Stages MÉDIAS CONTACT
Le Mot de l'ADG Corporate Profile Nos Missions Gouvernance Nos Valeurs Nos Partenaires L'Organisation Nos Filiales Services Bancaires / Dépots et Consignations Promotion Immobilière Investissement et Financements Collectivités Locales Energie et Développement Durable Immobilier Energie Avoirs en déshérence Politique RH Travailler à la CDC Stages
Présentation du Projet de Construction de Centrales Solaires Hybrides

Le projet de construction de centrales solaires hybrides ou aussi appelé Central Fuel Save est une commande du Ministère en charge de l’Energie sur financement de la CDC, concrétisé par la signature entre l’Etat et la CDC d’une convention de concession, et d’un contrat de location longue durée de centrales solaires entre la CDC et la SEEG.

Il est la résultante d’une évolution du cadre législatif qui s’est concrétisée par l’adoption d’une loi de libéralisation du secteur énergie, car la promotion des énergies renouvelables constitue un enjeu mondial non négligeable. Sa vocation est donc la réduction des émissions de carbone, le pays pourra ainsi réaliser une économie carbone annuelle de l’ordre de 3000 tonnes de CO2.

Dans sa première phase, il ciblera principalement 8 villes de l’intérieur du pays, à savoir : MAKOKOU, BOOUE, MINVOUL, NDJOLE, BITAM, MEDOUNEU et MEKAMBO pour un cout global de près de XAF 5 milliards. Le projet une fois livré, permettra aux populations des localités ciblées de bénéficier d’une électricité sans crainte de délestage, pour un prix identique, tout en réduisant considérablement les dégâts sur l’environnement causés par les déversements de fuel sur certains sites. Et, la fourniture en électricité de qualité pourra permettre un essor de l’activité économique pour les entreprises déjà présentes, une attraction pour les potentiels investisseurs.

Pour la CDC, il s’agit d’un investissement de plus consacré au secteur des énergies renouvelables, rentable financièrement à moyen terme, et qui contribue à l’atteinte des objectifs de la politique publique énergétique d’une puissance installée totale de 1200 Méga Watt avec 80% en énergies renouvelables (hydrauliques et énergies nouvelles) et 20% en thermique principalement Gaz à l’horizon 2025.

Projet BBOX, ou Kits Solaires

Les métiers du Développement Durable et de la Finance Climat sont des valeurs sûres pour la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) qui a mis sur pieds deux projets énergétiques, d’une grande envergure, dont les kits solaires individuels et les centrales solaires photovoltaïques.

La CDC, se joint au Fond Vert Climat pour des prestations, des questions et problématiques liées aux financements des projets d’atténuation et d’adaptations aux effets négatifs des changements climatiques. Conjointement les deux partenaires travaillent pour trouver des solutions qui garantissent un avenir sans carbone : des engagements qui assurent un sevrage, Voire l’élimination du recours aux énergies fossiles.

La CDC conscient du fort impact des énergies renouvelables, maillon fort du pilier Gabon Vert, du plan Stratégique du Gabon émergeant.
L’ambition sera principalement portée par la Direction du développement Durable et de l’énergie récemment crée et apporteur de solutions techniques de Financement et de partenariat. Le projet qui porte sur la commercialisation des kits solaires est le plus prometteur, il cible et met à la disposition des populations vivants dans des zones non connectées au réseau public d’électricité, en leur offrant des services adaptés à leur besoins quotidiens. Ces énergies assurent un service fiable, pour un prix attractif et garantissant un succès général et écologique.
Les kits sont composés de : panneaux solaires photovoltaïques, une batterie, une lampe baladeuse, 4 ampoules, une radio, une télévision à écran plat, une antenne télé, un chargeur adaptateur pour différents modèles de téléphone.

L’efficacité des kits a été testé pendant 8mois à partir du mois de juillet 2017dans une localité non loin de Libreville qui a permis l’effectivité et la généralisation de leur usage.

Les kits sont accessibles en échange d’une somme mensuelle de 20 000 frs sur une durée de 5 ans au bout de laquelle le souscripteur devient propriétaire du kit ;
Les témoignages recueillis auprès des bénéficiaires permettent de conclure que le prix forfaitaire est une bonne affaire et permet de faire une économie moyenne de 40 à 60% du budget des ménages utilisant du pétrole lampant et le fioul.
La distribution desdits kits est exclusivement assurée par la SETEG (Société d’Électricité, de téléphone et d’eau du Gabon) qui s’occupe de tous les services après ventes (Maintenance, plateforme de gestions des kits, puce de géolocalisation).
En même temps, ces kits permettent le développement des services de téléphonie mobile (Airtel money, mobicash.)

Banbouchine et Malibé deux localités qui comptent une vingtaine et une dizaine de ménages équipés de kits solaires en fonction de la formule choisie.
Succès relatif, surtout dans les zones péri- urbaines, le projet continue son bout de chemin et gagne de plus en plus les populations des zones rurales, qui n’ont pas encore accès aux énergies renouvelables.

© 2019. Caisse des Dépôts et Consignations du Gabon. Tous droits réservés
Termes et conditions   I   Politique de confidentialité